L’importance de l’hydratation

Mis à jour : oct. 14


On vous bassine (eh eh 😉 ) régulièrement sur l’importance de boire de l’eau (oui, car si ce n’est pas de l’eau, ça ne compte pas). Mais, au fait, pourquoi une bonne hydratation est-elle si importante ?

Suivez le guide pour en savoir un peu plus sur celle que l’on appelle parfois l’or bleu.


Le corps, cet océan

Vous savez probablement que les océans recouvrent environ 77% de la surface de la Terre. Mais saviez-vous que votre corps est lui aussi composé majoritairement d’eau ? En effet, l’eau constitue environ 60% de votre corps (bonne nouvelle : on ne peut pas s’y noyer ; amis aquaphobes, soyez les bienvenus).


Cette dernière se trouve dans et à l’extérieur de nos cellules (et des cellules, vous n’en manquez pas !). Pour avoir une idée plus claire de ce dont nous parlons, sachez que nous retrouvons notre précieux liquide dans quasi tout ce qui compose notre corps (os, muscles, cerveau, sang…).


De fait, il apparaît évident que la déshydratation ne peut qu’altérer le bon fonctionnement de celui-ci. Sachant que l’on perd entre 2 et 3L d’eau par jour, il nous faut donc quotidiennement compenser cette perte de liquide.

Nous allons voir comment nous pouvons faire cela, mais tout d’abord…


A quoi sert toute cette eau ?

Ah ! Je suis heureux que vous posiez la question !


En fait, elle sert absolument à tout (c’est une super hér-eau-ïne 😐). De nombreuses substances (comme les enzymes par exemple) se dissolvent dans l’eau pour ensuite être utilisées par le corps.


Parmi les nombreuses fonctions de l’eau, on peut noter :

  • Elle est un transporteur (de protéines ou de nutriments à travers le corps)

  • Elle est une source de minéraux

  • Elle est un catalyseur de nombreuses réactions chimiques dans notre corps

  • Elle lubrifie les tissus et fait office d’absorbeur de chocs

  • Elle régule notre température à travers la transpiration

  • Elle aide à l’élimination et l’évacuation des déchets de notre corps (urine, sueur…)

  • Elle est anti-stress et a des vertus positives sur l’humeur et la concentration

Il apparaît alors clairement que l’hydratation joue un rôle majeur dans le bon fonctionnement de notre organisme et donc, dans le maintien de notre bonne santé physique et mentale.


Comment gérer son équilibre des fluides ?

S’hydrater correctement est donc primordial. Bien. Mais se pose alors la question essentielle : peut-on commencer l’apéro à 17h ?

Oups, non, pas celle-ci. Reprenons… se pose alors la question essentielle : comment rester bien hydraté tout au long de ma journée ? Il s’agit tout simplement de conserver un bon équilibre des fluides.


L’équilibre des fluides n’est autre que la différence entre les entrées et sorties, ou autrement dit, la différence entre le liquide entrant et le liquide sortant de votre corps.

Lorsque trop peu de liquide a été ingéré par rapport à ce qui a été excrété, la balance est déséquilibrée ; il y a alors trop peu d’eau dans le corps.


Pour rétablir la situation, ce dernier, à travers des neurotransmetteurs et la libération d’hormones, déclenchera la sensation de soif pour nous indiquer de boire. Il faut toutefois savoir qu’un décalage peut exister entre le moment où le corps a déjà besoin d’eau et le moment où vous ressentez la sensation de soif. C’est pourquoi on nous précise souvent qu’il est important de boire, même lorsque nous n’avons pas soif.


De nombreux facteurs vont venir influer sur cet équilibre comme :

  • Le climat (plus il fera chaud et sec, plus les besoins en eau augmenteront),

  • L’alimentation (notamment le sel dans la nourriture),

  • L’alcool (désolé),

  • La maladie,

  • L’activité physique,

Certaines personnes pourront, de fait, avoir des besoins en eau plus important que d’autres (par exemple, les athlètes). Et ces besoins pourront parfois aller au-delà des simples besoins en eau.

En effet, nous perdons plus que de l’eau à travers la transpiration ; nous perdons également des électrolytes, qui sont des particules chargées essentielles à la balance énergétique et aux échanges cellulaires. Ces particules doivent donc également être remplacée.


Cela signifie que, même si vous n’êtes pas athlète de haut niveau, vous avez des besoins en eau plus important lorsque vous pratiquez une activité physique (les électrolytes sont remplacés à travers l’alimentation, si tant est qu’elle est un minimum équilibrée ; en général, pas besoin de boisson énergétique particulière pour du sport effectué en loisir ou hors compétition).


Que se passerait-il si malgré tout je ne buvais pas assez ?

C’est une question légitime car, après tout, il nous est tous arrivé pour des raisons diverses de nous retrouver à très peu boire durant une journée.


Dans un premier temps, il faut savoir que le corps a ses propres mécanismes de « défense » lorsque nous ne buvons pas assez. Celui-ci, grâce à nouveau à certaines hormones, pourra favoriser la rétention d’eau afin de conserver le précieux liquide qu’il lui reste encore, tout en stimulant la sensation de soif dans l’espoir de voir de l’eau toute fraîche lui parvenir.


Mais en admettant que vous ne buviez vraiment pas assez pour rétablir un bon équilibre interne (le plus souvent pour des raisons physiologiques, comme les maladies ou des troubles graves de l’alimentation, plus rarement à cause d’un pari stupide avec votre oncle Charles pour savoir lequel des deux tiendra le plus longtemps sans avaler une goutte d’eau #WaterIsForLosersChallenge), une sévère déshydratation peut s’avérer dangereuse.

Les symptômes sont nombreux et incluent :

  • Maux de tête, fatigue,

  • Troubles de l’humeur, de l’attention et de la mémoire,

  • Tension faible, rythme cardiaque élevé,

  • Nausées,

  • Étourdissements, pertes de connaissance

  • Hyperthermie (température du corps anormalement élevée),

  • Rougeurs…

S’il est rare d’en arriver à de telles extrêmes, notez tout de même que la déshydratation, même légère, pourrait (relevez ici le conditionnel, car les études divergent sur ce point) altérer les performances physiques et cognitives.


Les stratégies d’hydratation


Finalement, quels sont les meilleurs moyens de rester bien hydraté au quotidien ?

Tout d’abord, comme dit précédemment, votre corps est une superbe machine qui se charge de (presque) tout pour vous. Si vous avez besoin de boire, vous le saurez et irez naturellement vous chercher un verre d’eau.


Ensuite, il n’existe pas une bonne stratégie d’hydratation puisque nous sommes tous différents et que nous sommes tous confrontés à des environnements différents (qui influent sur nos besoins en eau, rappelez-vous).


Toutefois, pour vous orienter dans votre quête de l’homéostasie, voici une recommandation qui peut s’appliquer au plus grand nombre dans notre quotidien (ne convient pas aux athlètes de haut niveau ou si vous effectuez un trail de 4h dans un climat extrêmement aride) :

  • La plupart des adultes ont besoin d’environ 3L d’eau

  • On admet communément qu’un litre nous parvient chaque jour à travers l’alimentation

  • Il reste donc 2L à obtenir sous forme liquide

  • Si vous êtes plus grand et/ou plus dense et/ou en surpoids , vous avez généralement besoin de plus de liquide qu’une personne plus petite et plus mince

  • Apportez un peu plus d’eau à votre corps les jours d’activité physique ou les jours où vous bougez simplement plus

  • Anticipez : pensez à boire régulièrement (notamment au travail) et n’attendez pas d’avoir soif car c’est le premier signal de déshydratation

  • Écoutez votre corps, il vous le rendra bien


Voilà !


Vous êtes globalement bien hydraté ! Avouez, ce n’était pas si difficile.


L’anecdote pour briller en société (parfaite pour les repas de famille) :


Les bébés sont, eux, composés à 75% d’eau. Ce pourcentage tombe à 65% au cours de la première année.


Sources :

https://www.precisionnutrition.com/all-about-dehydration

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/25943661

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/10198142

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/22150427

Physicare-blanc.png

Physicare est un organisme de formation Datadocké et un bureau d'étude en prévention santé et mieux-être, labellisé CNOSF

17 Rue de l'Arrivée, 4ème étage, 75015 Paris

© 2020 by Physicare. Creation by Jinhoprod

NEWSLETTER